La prochaine soirée débat Résiste se tiendra le 6 décembre 2016, au Pianofabriek, à la salle Cadzand, dés 19 heures. Pour plus d'infos, voir l'affiche ci-dessous :

Agenda des activités

Résiste sera présent à :

 

Le CVB - Centre Vidéo de Bruxelles, en collaboration avec le Musée du capitalisme et la Cité Culture de Laeken vous invitent à la PREMIÈRE PUBLIQUE de 3 FILMS D'ATELIER à propos du TRAVAIL.
En résonance à la thématique, Le Musée du Capitalisme propose atelier de réflexion et visite guidée.
Une soirée au menu copieux servi à la carte et détaillé ci-dessous.

 

PREMIÈRE PUBLIQUE EN PRÉSENCE DES RÉALISATEURS/TRICES

 

TRAVAIL EN COURTS
3 courts-métrages documentaires

 

Le mercredi 30 novembre 2016 à 19:00

 

              

 

Travail en courts #1 - SI TOUT SE PASSE BIEN (EXTRAIT ICI)
Un film collectif des élèves de 7ème PC 2015-2016 du Centre Scolaire Ma campagne - Be | 18' | 16/9 | Cl | Stéréo | 2016 | vo fr

Des étudiants, en fin de secondaire, nous guident dans leur parcours de combattants vers la vie professionnelle. Tels des funambules en quête d'équilibre, ils nous confient leurs doutes, leurs espoirs et questionnent la place du travail dans nos vies.

 

Un film réalisé par Alexandre, David, Dounia, Joanna, Joyce, Kylian, Loïc, Maxim, Maxime, Noémie, Olivier, Rayanna, Samy, Soumaya | Animatrice - Cinéaste CVB: Mélanie Le Clech assistée de Noémie Sonveau | Animatrice CSMC: Véronique Decruynaere | Montage: Méline Van Aelbrouck assistée de Salvatore Fronio | Mixage: Maxime Thomas | Production déléguée: Martine Depauw - CVB | Production: CVB-Centre Vidéo de Bruxelles - Michel Steyaert

 

Travail en courts #2 - REVENEZ DEMAIN (EXTRAIT ICI)
Un film collectif de l'Université Populaire d'Anderlecht - Be | 20' | 16/9 | Cl | Stéréo | 2016 | vo fr

« Sans français, pas de travail » alors il ne reste plus qu'à apprendre et attendre. Quand ça devient trop long et qu'ils en ont assez de « revenir demain », les apprenants en alphabétisation de l'UPA inversent les rôles et mettent en scène leurs quotidiens pour reprendre la parole.

 

Un film réalisé par Omar, Shamim, Abdul Karim, Malika, Abbas, Alaa, Ansam, Chamsah, Sultan, Hani, Ali, Hani, Rateb, Khader, Hani, Mama, Hadya, Fatima, Thi-Tin, Khavazh, Mustafa, Mohammad, Mélanie, Ilyas, Magali | Animatrice - Cinéaste CVB: Mélanie Le Clech | Animateur UPA/LE BORÉAL: Ilyas Mettioui | Animatrice UPA: Magali Pratte | Musique: Marwan Zoueini | Montage: Mélanie Van Aelbrouck assistée par Salvatore Fronio | Mixage: Maxime Thomas | Production déléguée: Martine Depauw | Production: CVB-Centre Vidéo de Bruxelles - Michel Steyaert, UPA-Université Populaire d'Anderlecht - Soumaya Mettioui

 

Travail en courts #3 - LÀ OÙ CHANTENT LES FOURMIS (EXTRAIT ICI)
Un film collectif des Électrons Libres - Be | 30' | 16/9 | Cl | Stéréo | 2016 | vo fr
C'est bien connu, les fourmis travaillent pour les cigales. Mais qu'est-ce que ça donnerait si le travail des cigales avait autant de valeur que celui des fourmis ? Où commence le travail ? Qu'est ce que c'est que travailler ? Qui travaille et quand ? Les "électrons libres" sont des cigales qui fourmillent alors ils malmènent la notion si sacrée du travail, à leur manière : LIBRE !

 

Un film réalisé par Fred, Gilles, Isabel, Isabelle, Mélanie, Noémie, Paul | Avec la participation de Anna, Yacine, Cécile, Jean-Yves, Jean-Marc, Susanna, Béatrice | Montage: Méline Van Aelbrouck | Prémontage: Salvatore Fronio | Mixage: Maxime Thomas | Production déléguée: Martine Depauw | Production: CVB-Centre Vidéo de Bruxelles - Michel Steyaert

 

Trois ateliers vidéo réalisés avec le soutien de la Cocof (Commission Communautaire française) dans le cadre du projet Cohésion Sociale régionale 2016-2020 | Le CVB est subventionné par la Commission Communautaire française (Cocof) et la Fédération Wallonie-Bruxelles

 


 

SOIRÉE À LA CARTE

 

Formule 1/ FILMS SEULS : 19:00 > 20:15
Formule 2/ ATELIER VISITE GUIDÉE FILMS :
17:00 > 20:15
Formule 3/ FILMS ATELIER VISITE GUIDÉE : 20:30 > 22:00

 

Faîtes votre choix et réservez en indiquant votre formule (1,2 ou 3) et vos nom/prénom à contact@museeducapitalisme.org

 


 

L'ATELIER DE RÉFLEXION & LA VISITE GUIDÉE DU MUSÉE DU CAPITALISME

 

Atelier question 1 - Vous avez dit travail ?
"Travailler c'est avoir un emploi". Seulement ? Et être bénévole, c'est quoi ? Et s'occuper de sa famille, faire des courses, faire du sport, ce n'est pas du travail ? Et la nature elle, travaille-t-elle ? Nous tenterons de mieux cerner ce qu'englobe la notion de "travail".

 

Atelier question 2 - Le travail, c'est la vie ?
"Travailler, ça donne du sens à sa vie". Mais comment faire pour trouver du sens à sa vie dans un système où le travail est de plus en plus précaire et inaccessible ?
Nous questionnerons les défis de l'organisation sociale actuelle du travail et les alternatives existantes.

 

Visite guidée du musée DU CAPITALISME
"Si le terme « capitalisme » est souvent utilisé, il reste peu expliqué. Aujourd'hui, plus que jamais, beaucoup méconnaissent les mécanismes d'un système auquel ils prennent part quotidiennement. Nous souhaitons permettre au public de mieux comprendre ce système. Outre faire connaître son histoire, ses espoirs et ses limites, nous proposons un espace de réflexion et de discussion sur le capitalisme. En sortant du Musée, chaque visiteur aura, on l'espère, acquis des outils utiles pour s'affirmer au mieux dans sa citoyenneté." Le collectif du musée

 


 

LES ASPECTS PRATIQUES

Cette soirée gratuite est ouverte à tous (sur réservation - voir soirée à la carte)

 

Adresse : Musée du Capitalisme - CITÉ CULTURE DE LAEKEN - Allée du Rubis - Cité Modèle - 1020 Bruxelles
Métro Ligne 6 - Station Roi Baudouin - Sortie Cité Modèle. Encore une 50è de mètres le long d'un piétonnier fléché.
Voir aussi :
www.citeculture.be - www.museeducapitalisme.org   Facebook: https://www.facebook.com/cite.culture Facebook du musée: https://www.facebook.com/MuseeDuCapitalisme/

 

Restauration prévue style auberge espagnole

 

 

Camarades,

 

 

Le collectif Résiste à l’honneur de vous inviter à sa séance inaugurale de soirées-débats mensuelles, sur le thème de « Comment lutter contre le chômage et non les chômeurs », ce mercredi 2 novembre 2016 à la Pianofabriek, à 19h (35, rue du Fort, Saint-Gilles –Salle Cadzand).

 

Résiste est un collectif de chômeur.euses et travailleur.euses précaires bruxellois.

 

Ces soirées-débats seront un moyen pour nous tous et toutes de nous exprimer sur la réalité du chômage et de la précarité, pour y développer une action collective.

 

Le rendez-vous, mensuel, se tiendra tous les premiers mardi du mois (ou presque !), à 19h, à la Pianofabriek.

 

Ci-joint, l’affiche de notre première séance, exceptionnelle, un mercredi.

 

Venez nombreux.euses !

 

Pour le collectif Résiste,

 

Renier Gérald

Formateur

Central Culturelle Bruxelloise (CCB)

gerald.renier@cepag.be

 

Résiste sera présent à la :

Objectif : Se joindre aux travailleurs pour protester contre les mesures antisociales du gouvernement Michel (qui sont un renforcement inédit des lois adoptées et appliquées par les gouvernements précédents). Ces mesures, on le rappelle, concernent aussi bien les allocataires sociaux que les travailleurs, puisqu'elles visent à faire toujours plus de cadeaux au patronat et aux grosses fortunes, qui verseront de moins en moins de cotisations indispensables au bon fonctionnement de la collectivité. La sécurité financière de ceux qui sont privés d'emploi ou en maladie et des travailleurs en général sera fortement affectée par ces lois qui vont précipiter une masse croissante de gens dans la pauvreté. C'est inacceptable! Nous devons nous mobiliser, pour une redistribution équitable des richesses.

 

Départ de la manifestation, le matin,  à 10 H30, Gare du Nord, le 29 septembre 2016! 

Le groupe Résiste se rassemblera Boulevard Pacheco, (Au pied de la tour des Finances), à 9H30, au matin, juste avant le départ du cortège.

 

 

 

  

 

L’Ecole syndicale de Bruxelles

a le plaisir de vous inviter : 

 

 

Journée d’information et de sensibilisation :

La « Loi Peeters », nouvelle offensive contre le monde du travail

 

 

Dates: Le 15 septembre 2016

 

Lieu et horaire :

 

Salle Rouge (3ième étage)

 

Rue de Suède 45 à 1060 Bruxelles

 

Accès : arrêt Porte de Hal ou Midi (Metro et tram 3, 4, 51)

 

De 9h à 16h30

 

L’Ecole syndicale de Bruxelles est un projet de la Centrale Culturelle Bruxelloise, avec le soutien du Centre d’Education Populaire André Genot (CEPAG)

 

et de la Fédération Wallonie Bruxelles

 

 Inscription:

 

Toute personne intéressée peut s’inscrire auprès de Martine Chavatte

 

en spécifiant: 

 

- La journée pour laquelle vous souhaitez être inscrit(e.

 

Pour les délégués syndicaux : les inscriptions doivent se faire via votre centrale

 

(libération en congé syndical).

 

 

Inscription avant le 1 septembre 2016

 

par e-mail  à l’adresse

 

martine.chavatte@cepag.be

 

ou par téléphone au 02 213 16 10

 

 

 

 

 

La prochaine activité à laquelle participera le collectif Résiste, consistera en une séance d'information et de sensibilisation, au sujet de la nouvelle loi "45 heures", innovation des politiques ultra-libérales et véritable retour en arrière pour l'ensemble de la société. Ses conséquences seront très graves pour les travailleurs, qui se verront travailler beaucoup plus, et qui verront le temps disponible pour se consacrer à leur vie privée (loisirs famille) réduit à peau de chagrin, ce qui mènera à une augmentation non pas de leur salaire mais, des burn-out... 

 

Les conséquences de cette mesure seront aussi une aggravation de la situation des chômeurs et des travailleurs précaires. Faire travailler plus ceux qui ont un travail et sont déjà débordés est un prétexte pour ne pas créer de nouveaux postes. Dans pareille situation, on verra, au mieux un emploi temporaire et mal payé, avec conditions de travail désastreuses, se créer une fois de temps en temps, et ce pour des dizaines de demandeurs d'emploi, tandis que dans le même temps, un nombre incalculable de postes et services vont être littéralement supprimés...

 

Les  demandeurs d'emploi (qui auront donc encore plus dur à trouver une place), soumis à des exigences de plus en plus sévères et injustes de la part de l'ONEM, en matière de recherche d'un "job", vont donc voir leurs sanctions se multiplier, ce qui entraînera de plus en plus d'exclusion...

Les origines de cette nouvelle loi, sont un désir de la part du patronat, d'accroissement toujours plus important, de ses bénéfices. Les employeurs, soutenus par le gouvernement, ont comme exigence de payer toujours moins de cotisations, ce qui détruit la sécurité sociale des travailleurs et de l'ensemble des allocataires sociaux.

 

 

 

 

 

 

Outre les réunions organisées tous les seconds et derniers vendredis du mois (participation libre),
les ateliers TSE proposent des activités diverses présentées dans cette rubrique, avec leur date et
lieu de déroulement. Ces activités sont proposées par les participants aux assemblées, discutées,
débattues et votées à main levée en réunion.